entraide

points clés

  • Solidarité féminine
  • Aide au quotidien
  • Soutien actif et concret
Imprimer

Entraide dans les délégations


Dans chaque délégation, les femmes isolées ou en difficulté trouveront toujours un soutien et une aide, une écoute et des conseils. Si vous êtes en difficulté, n’hésitez pas à vous faire connaître auprès du bureau de votre délégation.

Une aide au quotidien

L’aide au quotidien est assurée par un réseau de responsables de quartier que chacune des 53 délégations de l’Anfem met en place et que toute adhérente en difficulté ou isolée peut contacter pour demander de l’aide. Cette aide s’adresse également aux femmes non adhérentes à l’Anfem. Ces responsables entraide travaillent en toute discrétion et assurent le suivi dans le temps des situations difficiles.

Cette aide se manifeste le plus souvent par :

  • des services rendus aux femmes dont le mari est en OPEX ou célibataire géographique.
  • le dépannage de garde d’enfant
  • le transport de personnes qui n’ont pas de moyens de locomotion
  • des visites à l’hôpital auprès de personnes seules
  • de simples appels téléphoniques pour s’assurer que tout va bien.
  • prise en charge par l’association de la cotisation des veuves de guerre et des veuves de militaires décédés en OPEX, …

Il s’agit d’un soutien moral qui n’est pas quantifiable, mais qui est très important humainement.

Un soutien concret et actif

L'Anfem a apporté une aide financière à des familles touchées lors de la tempête Xynthia.

  • Le BRCP de Toulouse a contacté l’Anfem et ses délégations de Périgueux, Pau et Toulouse, pour les alerter sur la solitude de nombreuses jeunes mamans après le départ de leur mari en OPEX. L’existence de l’Anfem prend alors tout son sens. Par la mixité des origines des adhérentes (terre, air, marine, gendarmerie, santé, essence, etc.), l’Anfem évite le repli sur soi.
  • Une adhérente, fille de militaire, en difficulté financière a été aidé par sa délégation dans ses démarches pour retrouver un emploi.
  • L’été dernier, une épouse de militaire, non adhérente, a du être hospitalisé sur son lieu de vacances où elle séjournait, avec ses enfants, sans son mari parti en OPEX. Les bénévoles présentent se sont mobilisées pour parer au plus urgent et aider cette jeune femme à s’organiser le temps que sa famille la rejoigne.
  • Lorsqu’un blessé rapatrié d’OPEX, hospitalisé loin de sa région, en fait la demande, les bénévoles de l’Anfem peuvent lui rendre visite.

Il est important de préciser que toutes ces actions se font dans la plus grande discrétion.

Je soutiens l'ANFEM

Rejoignez les 5 000 adhérentes de l’ANFEM , des femmes différentes et solidaires.

> J'adhère !

Faire un don

Tirelire

Aidez-nous financièrement dans l'ensemble de nos actions d'entraide et de solidarité.

> Faire un don

nous trouver

Où nous trouver ?

Plus de 50 délégations partout en France pour vous accueillir.

> Nous trouver